IMG à 35 SA

vfregy13
Messages : 42
Enregistré le : 12 juin 2022, 13:03

IMG à 35 SA

Message par vfregy13 »

Bonjour,

Je suis nouvelle par ici et dans le noir depuis maintenant deux semaines… Je voulais juste raconter ma descente aux enfers, parce que je pense que ça peut me faire du bien et trouver du soutien parmi vous.
Je suis en couple avec mon conjoint depuis 5 ans. Nous avons la chance d’avoir une petite fille de deux ans et depuis octobre 2021 je suis tombée enceinte. D’un petit garçon en plus ! Dans ma famille, nous n’avons pratiquement que des filles, mes deux grandes sœurs ont déjà chacune deux petites filles. Mon père était aux anges de savoir qu’il allait pouvoir enfin sortir son petit train du garage pour jouer avec son seul petit fils…
Toute ma grossesse s’est très très bien déroulé. Les Échos se sont enchaînés sans soucis. Sauf le 30 mai dernier, à la T3, dans la salle d’attente, j’ai comme un mauvais pressentiment. Je ne suis pas sereine mais ne m’attendais pas à un tel retournement de situation.
Ma gyneco commence l’échographie et passe sur le cerveau de mon petit garçon. Et la, elle nous dit : ‘il y a un problème’.
Dans notre cerveau, nous avons quatre ventricules, ils sont contrôlés tout le long de la grossesse et doivent tourner au maximum jusqu’à 10mm. Et la, un des ventricules est à 28mm et l’autre à 13mm. On va parle alors de ventriculomegalie et d’hypercephalie.
Ma gyneco finit très rapidement l’examen et appelle avec son téléphone personnelle une collègue spécialiste dans une clinique de niveau 3 à 1h et quelques de chez nous. Le vendredi 03 juin nous avons rdv avec la spécialiste pour contrôler tout ça. Ma gyneco me dit de ne pas regarder sur internet. Bien sûr, elle me connaît bien et je passe ces quelques jours d’attente sûr tous les sites, tous les forums, toutes les thèses d’étudiant en médecine et neurologie que j’arrive à trouver pour comprendre ce qu’il peut se passer. Cette semaine d’attente entre le lundi et le vendredi est une horreur, je pleure, mon conjoint travaille jusqu’au mercredi soir avant d’être en arrêt. On doit pourtant continuer à vivre pour notre puce mais c’est dur et on arrive pas à trop à communiquer avec mon conjoint avant le jeudi matin. Nous avons des avis un peu divergents mais nous arrivons à nous mettre d’accord si on nous laisse le choix. Il faudrait à 100% qu’il n’y ait aucun risque pour notre fils pour ne pas qu’on demande une IMG. C’était tellement dur d’être dans le flou. Le vendredi arrive. Le diagnostic est sans appel, ce n’est pas une ventriculomegalie etc mais une hémorragie massive intracérébrale. Notre petit garçon ne survivra pas, enfin il peut mais il ne vivrait que sur son cervelet et n’a pas beaucoup de chance sur le long terme. Soit cela est dû à un AVC, soit problématique génétique mais comme on a déjà une fille, ils ne parient pas trop dessus.
Donc passage par le staff de l’accord pour l’IMG, vu l’avancée de ma grossesse, on saute l’étape de réflexion et l’IMG est prévue pour le 16 juin. Quasiment un mois avant ma date d’accouchement prévue. C’est un supplice, j’ai peur, je suis en colère, je ne comprends pas, je m’en veux et n’arrive pas à croire que cela nous arrive à nous. Nous sommes tous les deux en bonne santé, on ne fume pas, on se drogue pas, on profite de la vie comme tout individu classique.
Ça ne devrait arriver à personne. Un AVC ça peut arriver comme ca, au meilleur d’entre nous comme au pire…
Je suis juste anéanti, j’ai du mal à accepter la situation. Surtout à ce stade, quasiment 8 mois, nous nous étions projeté, la chambre, heureusement n’était pas totalement faite.
Cette impression d’être dans un train lancé à pleine vitesse et de ne pas pouvoir descendre est horrible. J’aimerais tellement qu’on me dise que c’est une blague, qu’au final tout va bien et qu’on annule tout pour jeudi. Je vis à côté de moi-même et j’attends juste de me réveiller de cet affreux cauchemar.
Pardon de ce roman, j’avais besoin de pouvoir exprimer ma tristesse, mon désarroi ici.
Je voudrais savoir si des mamans ont subi un IMG d’urgence à 8 mois de grossesse et pour quelles raisons.
Merci à vous,

Vinciane & Valentin
Parents d’une petite Ambre de 2 ans ❤️
Parents d’un peu ange, Arlo, qui naîtra sans vie le 16/06/2022 ❤️
Vinciane
- Maman d’Ambre, née le 04/05/2020 à 41 SA
- Mamange d’Arlo, née sans vie le 16/06/2022 à 35 SA à cause d’une hémorragie cérébrale (probablement un AVC)
- Troisieme grossesse en cours, petit garçon prévu pour le 01/06/2023. On y croit 🤞🏼
Annie9
Messages : 42
Enregistré le : 14 mai 2022, 17:23

Re: IMG à 35 SA

Message par Annie9 »

Bonsoir vfregy13,

Je suis désolée de t'accueillir ici en ce dimanche , en ce Week end qui devrait normalement être un jour léger , avec pleins de belles choses en tête , des envies de balades en pensant à nos bébés dans leurs poussettes mais malheureusement nous sommes ici sur ce forum pour parler du pire cauchemar qu'un parent puisse subir ... la perte de son enfant.
Je suis triste de savoir que ton petit arlo va s'envoler retrouver tous nos anges bientôt , je suis heureuse que tu puisses l'accompagner avec ton mari encore cette semaine et que vous soyez d'accord sur vos choix.

Beaucoup de mamans ici ont fait des IMG a 6 , 7 , 8 mois de grossesse , plus le terme est proche est plus s'est compliqué de se dire que notre enfant est prêt pour nous rejoindre, a passer toutes ses semaines avec nous sans que nous sachions sa maladie ... et puis s'est une chance car nous l'avons connu quand même , nous avons passé du temps avec lui , il a existé a travers nous. Personnellement j'ai subi une IMG à 27 SA presque 7 mois , et ce non choix a prendre a été une terrible épreuve.

Tu passes en ce moment par une phase de sidération et colère et chaque étape est un pas , plus dure, ou moins selon les personnes , des étapes nécessaire pour l'acceptation ... comment peut on accepter cela en tant que parents ? C'est une triste chose que la vie nous inflige.

J'espère que tu vas être entourée , que tu sera guidée jusqu'au 16 Juin et que ton accouchement sera le plus doux possible, entourée d'une équipe qui est normalement très sensibilisée a ces situations et dont l'attention est toute particulière ce jour là , au plus prés , au plus juste comme des amis qui nous tiennent la main !
Profites de ces heures avec ton petit arlo pour lui expliquer pourquoi, pour que cela soit libérateur pour vous , pour lui demander aurevoir et éviter peut etre plus tard la culpabilité et les regrets.
Douce soirée , annie
Maman de petit Lucio qui nous manque déjà fort parti à 27SA <3 Mon bébé lumière.
Axel&baby4
Messages : 799
Enregistré le : 27 mars 2022, 16:38

Re: IMG à 35 SA

Message par Axel&baby4 »

Bon courage à vous Vinciane et Valentin. Bon courage à votre grande aussi, qui va devoir elle aussi faire le deuil de son petit frère.
Et ce n’est pas simple mais comme l’a dit Annie, essayez d’accompagner au mieux votre tout-petit Arlo ❤️‍🩹.

J’étais à 27SA pour Axel et à 13 SA pour Raphaël. Je considère mes deux fils de manière identique même si je n’ai pas pu prendre Raphaël dans mes bras. Mon mari voit les choses un peu différemment (et l’administration aussi puisqu’Axel a pu être déclaré et Raphaël non).

Prenez soin de vous, entourez-vous des personnes qui vous apporteront de la bienveillance.

On pense à vous.
#Mumoffive dont 2 petites étoiles et un 🌈
Marinou456
Messages : 5
Enregistré le : 17 février 2022, 13:13

Re: IMG à 35 SA

Message par Marinou456 »

Bonjour, déjà bon courage pour tout ce qui va arriver par la suite.
Personnellement, j’ai eu une IMG à 32 semaines (7 mois de grossesse), à la base une fente labiale à été découverte à 5 mois et j’avais demandé l’IMG qui m’a été refusée puisque l’amniocentese n’a rien révélée et puisque opérable, donc rencontre avec la chirurgienne esthétique qui nous rassure… donc poursuite grossesse… au final à 7 mois la Gyneco a découvert une malformation au cerveau du coup l’IMG a été acceptée. Je suis entrée 10 jours après l’IRM à la maternité le 14/10/21 a 5h et j’ai accouchée le 15/10 a 16h donc hyper long (1er accouchement par voie basse, j’ai déjà 1 enfant par césarienne en urgence). Je suis de nouveau enceinte après bcp d’hésitation (notre seule chance dans l’histoire c’est que je tombe enceinte Coucou bibi, en fait je pensais à ça tu veux venir le week-end du 25-26 quand même pke mon anniversaire on le fait le Week-end d’après tout de suite). Si tu veux qu’on en discute en privé, n’hésite pas, perso j’aurai aimé avoir des conseils, le déroulement… avant donc si besoin je t’aiderai volontiers.
Céline0607
Messages : 56
Enregistré le : 02 juin 2022, 11:56

Re: IMG à 35 SA

Message par Céline0607 »

Bonjour Vinciane,

Je suis bien triste de t’accueillir sur ce forum…
J’ai subi une img la semaine dernière, à un stade moins avancé, mais si je peux t’écrire quelques mots pour te rassurer… je n’ai sans doute pas encore tout le recul nécessaire sur la situation mais si je peux aider un peu.
Nous avons malheureusement bien connu ce sentiment d’être perdu, sans aucun pouvoir sur la situation.
J’ai réussi à mieux vivre les choses en me disant que l’existence de notre enfant était écrite ainsi, bien trop courte mais faite pour ne durer que ces quelques mois.
Nous avons « profité » de ces derniers jours avec notre bébé pour lui rappeler à quel point on l’aime, pour aller dans les lieux importants pour nous.
J’ai l’impression que le deuil, c’est aussi accepter de renoncer à tous les projets que l’on a fait avec et pour cet enfant. (Avec bcp de temps, personnellement je n’y arrive pas encore !)
Concernant l’IMG en elle-même, c’est une épreuve durant laquelle tu seras accompagnée par des équipes médicales formidables. Médecins, personnel de service, sages-femmes sont tous préparés et font au mieux pour soulager notre peine.

Je pense bien à vous et votre famille. 💜
Maman d’Ismaël, né sans vie le 9 juin 2022 à 19 SA+5 ❤️👼
vfregy13
Messages : 42
Enregistré le : 12 juin 2022, 13:03

Re: IMG à 35 SA

Message par vfregy13 »

Merci beaucoup de vos messages, oui ce forum est une d’une aide incroyable, je lis beaucoup de témoignages. Ça me donne les larmes aux yeux et à la fois ça me fait du bien de sentir que nous ne sommes pas seuls. Même si ce sont des moments de la vie qui ne devraient pas arriver. Aucun parent ne devrait subir la perte de son enfant.
Je trouve aussi toutes les démarches horribles, le choix de devoir lui dire au revoir ou non, le choix des vêtements, des pompes funèbres, de devoir l’enterrer, le choix des textes, des fleurs, du cercueil…
Je rentre mercredi midi à la clinique et mon dieu que j’ai peur. J’ai peur de l’acte de mettre fin à sa vie dans mon ventre, peur de devoir accoucher de mon petit bébé qui sera mort alors que c’est normalement un moment à la fois terrifiant et magnifique de donner la vie.
J’ai peur de tout ce qui va arriver par la suite. Ce sont des jours horribles qui nous attendent avec Valentin alors que nous arrivions à aller plus ou moins mieux,
Je profite aussi de mon petit Arlo dans mon ventre mais en même temps je me dis qu’il doit tellement souffrir, chaque coup est un supplice et me rappelle que je n’ai pas su le protéger suffisamment…
Vinciane
- Maman d’Ambre, née le 04/05/2020 à 41 SA
- Mamange d’Arlo, née sans vie le 16/06/2022 à 35 SA à cause d’une hémorragie cérébrale (probablement un AVC)
- Troisieme grossesse en cours, petit garçon prévu pour le 01/06/2023. On y croit 🤞🏼
Céline0607
Messages : 56
Enregistré le : 02 juin 2022, 11:56

Re: IMG à 35 SA

Message par Céline0607 »

Comme je comprends tout ce que tu ressens.
On nous demande de prendre tellement de décisions alors qu’on est terrassés par la douleur.
Des mamans ici m’ont rappelé que l’on a un délai de réflexion après la naissance si on change d’avis sur les funérailles notamment. Ça m’a un peu « soulagée ».
Concernant la peur, j’ai passé les jours qui ont précédé l’accouchement à dire que j’étais terrifiée. Mais si ça peut te rassurer un peu, je suis sure que tu seras prise en charge par une équipe qui saura te mettre en confiance. Je ne sais pas si c’est partout pareil mais j’ai eu une sage-femme attitrée toute la journée qui était là pour tout m’expliquer, me soutenir et me tenir la main quand j’en avais besoin.
Je sais que c’est facile à dire mais il faut essayer de ne pas trop « réfléchir » et se laisser porter par les soignants.
J’avais très peur aussi d’accoucher de mon bébé sans vie. Ça a été difficile mais le moment où j’ai pu l’avoir dans les bras a été d’une grande douceur et tout s’est fait «naturellement ». C’est dur de se dire qu’il s’agit d’une rencontre et d’un au revoir mais ce n’était pas aussi terrifiant que je l’imaginais.

Tout ce que tu ressens en ce moment est normal et légitime.
Bon courage à toi et ton conjoint et pensées pour votre petit Arlo. 💜
Maman d’Ismaël, né sans vie le 9 juin 2022 à 19 SA+5 ❤️👼
Saaaraaaah
Messages : 24
Enregistré le : 28 mai 2022, 20:57

Re: IMG à 35 SA

Message par Saaaraaaah »

Vinciane,

Je suis désolée de t'accueillir sur ce forum. Toutes les histoires qui y sont sont si tristes! La tienne m'a beaucoup touchée.

Notre histoire avec notre petite fille Alma s'est arrêtée le 1er juin 2022.Elle est très différente de la tienne car la trisomie 18 a été découverte précocement par rapport à vous. Je ne pensais pas qu'en si peu de temps deux nouvelles famille auraient à vivre cette épreuve (Céline et toi). Je suis étonnée d'apprendre autour de moi qu'autant de personnes ont vécu ce deuil périnatal . On en parle si peu. On se sent si seuls. J'ai trouvé beaucoup de réconfort sur ce forum.


La semaine avant l'interruption et celle de l'accouchement sont floues pour moi. Nous étions tellement sur notre petit nuage depuis la découverte de la grossesse. Tout s'était fait rapidement, sans difficulté malgré mes 38 ans et une réserve ovarienne pas très importante. Nous allions avoir une petite fille qui aurait 2 ans d'écart avec son grand frère et donc certainement une complicité entre eux, du moins on l'espérait . C'était le scénario idéal et on se disait qu on était tellement chanceux ! Alors évidemment mon ventre s'est mis à grossir très vite et mon entourage a vite été au courant.

Et puis mon sage-femme a décidé de me faire faire le test DPNI car j étais juste à la limite :1/1000. Une sage femme de la maternité m'a dit qu'elle ne me l aurait pas fait faire et le trouvait très précautionneux. Puis tout s'est enchaîné et tout s'effondre, tout s emballe. Test positif, l'amniocentèse. Et entre temps l'attente et entre temps les professionnels nous rassurent et on y croit! On espère . Et finalement non. Il faut dire aurevoir à un bébé qui est bien en vie, qui fait du vélo , suce sa petite main, bouge dans tous les sens aux échographies. Ca n'a aucun sens. Ce n'est pas acceptable, intégrable. De la colère, de la tristesse, un sentiment d injustice , d'impuissance. Nous avons espéré jusqu'au dernier moment qu'on nous appellerait pour nous dire que le labo s'était trompé. On a essayé de dire aurevoir au mieux à notre puce, de lui imprimer des photos , lui trouver un doudou et un lange. Surtout lui parler, lui expliquer ce qui aller arriver et pourquoi. Lui dire qu on l aimait la voulait l espérait. De se recentrer sur notre famille de passer du temps tous les quatre. Il a fallu sauver les apparences pour notre petit garçon de bientôt 19 mois. Se cacher quand c'était trop difficile et avoir aussi des vrais sourires devant ses mignonneries. Ca coute d'osciller entre cet élan vital de notre grand et la mort à venir de notre petite, mais ça sauve aussi. Je pense à tous ces parents qui n'ont pas cette chance.

Après il y a eu la maternité et l'absurdité de cette situation. Accoucher dans une "salle de naissance" (la numéro 5, celle dans laquelle nous avons donné naissance à Sohan) de notre petite fille mais morte. La sage femme a été très discrète et respectueuse. On nous a laissé beaucoup de temps avec Alma car il n y avait pas beaucoup de naissances ce jour là. Malgré l'horreur de la situation, j'en garde un souvenir assez doux. Elle était belle, apaisée, avec un sourire sur son visage, des petites mains et des petits pieds parfaits! J'ai pu faire la garder contre moi comme je le souhaitais.

Ensuite il a fallu rentrer à la maison, effacer les rendez-vous liés à la grossesse sur le calendrier, les décommander sur internet. Tout nous rappelle la grossesse au quotidien et la perte de notre petite fille par des petits détails. On a annulé le week end avec la famille plus éloignée où l on allait annoncer une bonne nouvelle, nos vacances tranquilles de cet été pour partir randonner . Ca aurait été insupportable d être sur la plage sans pouvoir faire la petite baleine échouée. Le printemps est cruel . On voit tous les ventres poindre . La question de son propre corps que l on ne peut pas cacher par un manteau . La colère contre lui , sa forme, le fait qu'il n'ai pas pu protéger son enfant. La peur du regard des autres qui peuvent penser que l on est encore enceinte. La cruauté de devoir stopper la montée de lait parce que les seins ne comprennent pas que le bébé n'était pas viable, qu'il n'est plus là. Et puis, la colère quand le ventre finit par disparaître. La difficulté à accepter de le toucher, que son compagnon remette la main dessus maintenant qu'il n'y a plus à communiquer avec Alma.
Mais étrangement quand je te lis j'ai envie de te dire que tu n'es en rien responsable de ce qui arrive à ton petit Arlo. On porte beaucoup de culpabilité mais on n'est malheureusement pas toute puissante et on ne maîtrise pas tout ce qui se passe pour ce petit être que l on abrite. On est parfois bien dure avec nous même.

Parfois on est assailli par une " réalité alternative" pour reprendre les mots de mon compagnon. Celle où la sage-femme nous appelle le 25 mai dernier pour nous dire que le résultat du DPNI est un faux positif, que tout va bien. Et on se prend à penser que l on sentirait son bébé bouger, que notre ventre serait bien gros, qu'il nous resterait quelques mois à attendre... Et on la chasse très vite cette pensée car elle est gratuite et douloureuse. On repense à la réalité, notre petite fille était malade. La grossesse n'aurait certainement pas pu aller à son terme . Il faut faire le deuil de ce bébé fantasmé, idéalisé et de ce tout petit dont on est tombé sous le charme, même sans vie, mais dont il est difficile de réaliser qu'il aurait été bien différent de nos projections.

En te lisant, je relativise et me dis que dans notre malheur , nous avons eu la chance de vivre tout ceci tôt.
Je ne peux imaginer votre douleur à tous les trois à ton terme. N'hésite pas à écrire , à questionner sur ce forum. De mon côté , j ai l impression qu'il n y a qu ici que ma réalité est réellement comprise. Je vous envoie toutes mes pensées à tous les quatre pour aujourd'hui mais aussi pour demain et les jours qui suivent. J'espère que vous serez entourés le mieux possible.
Sarah, maman de
Sohan né le 14/11/2020 , petit garçon merveilleux et facétieux.
Alma née sans vie le 01/06/2022
FC 10 SA 19/09/2022
Annie9
Messages : 42
Enregistré le : 14 mai 2022, 17:23

Re: IMG à 35 SA

Message par Annie9 »

Sarah,

Ton dernier message pour Vinciane me tire les larmes , tellement il est vrai , tellement il est juste , tellement il synthétise nos émotions, nos ressentis et devient un message universel.
Comment synthétiser en quelques mots l'amour que l'on porte a ce petit être que l'on aime , que l'on désire dés les premiers battements, des la petite barre sur un test, dés les premiers coups de pieds , dés la première main qui effleure ce ventre ...

Cette annonce , ces diagnostiques, cet emballement vers l'innommable ... C'est un vrai tourbillon de vent, une rafale brutale qui nous emporte, un cyclone , une tempête de douleurs au creux de nos vies, au creux de notre ventre. Le supplicie est réel lorsque nous sentons bouger ce petit être alors que nous savons sa destinée . Je voulais tellement que cela s'arrête les premiers jours , c'était un coup de poignard a chaque mouvement dans mon ventre . Un sursaut d'horreur a chaque coup de pied , comme une réalité frappante qui nous martèle toute la journée pour nous relier a cette dure épreuve ! Mais nous n'avons pas besoin de cela pour culpabiliser… on culpabilise toujours d'ailleurs alors que c'est cette vie qui nous l'inflige .

Bien sur que nous ne voulions pas de cela comme fin a notre enfant, l'ordre des choses voulait qu' on l'accueille au monde , qu'on lui susurre bienvenue à l'oreille , qu'on le berce à la première lueur du jour mais non le scenario est noir , très sombre et nos rêves sont anéantis.

J'ai craqué hier en entendant une phrase qui m'a frappé au cœur , qui m'a en une fraction de seconde remis en état de choc et m'a fait prendre conscience de tout !
Peut être cette phrase peut elle vous aider aussi , vous toutes les marmanges !

" Ce n'est pas triste de se quitter, ce qui aurait était triste c'est de ne s'être jamais rencontré ! "
Maman de petit Lucio qui nous manque déjà fort parti à 27SA <3 Mon bébé lumière.
Axel&baby4
Messages : 799
Enregistré le : 27 mars 2022, 16:38

Re: IMG à 35 SA

Message par Axel&baby4 »

Waaa... ce kick dans l'estomac.... cette phrase est puissante.
D'un côté, on l'a rencontré ce petit être, il était en nous. Comment pourrions-nous dire que nous ne l'avons pas connu. Mais j'aurais tellement voulu les avoir vivants dans mes bras....

Merci pour le partage Annie.
#Mumoffive dont 2 petites étoiles et un 🌈
Répondre